Print Shortlink

Notre viande vaut-elle vraiment plus que les legumes?

Notre viande vaut-elle vraiment plus que les legumes?

Pas si sur que ca…

Lorsqu’on parle de devenir vegan on se fait souvent (plus ou moins agressivement) rappeler que l’homme reste la ou Cela reste aujourd’hui (sommet une chaine alimentaire et si intelligent), puisqu’il mange en viande depuis i  chaque fois.

Et on pense souvent que lorsqu’on arrete la viande il faut a tout tarifs compenser 1 potentiel “manque”!

J’aimerais repondre a votre commentaire qui a ete poste sur la page Facebook de plantastique au sujet d’une comparaison nutritionnelle entre le brocoli et un steak.

En termes de calories

La comparaison se basait sur 100 calories de l’un et de l’autre. En gros elle montre que, calorie pour calorie, lorsqu’on choisit le brocoli plutot que le steak on a:

  • presqu’autant de proteine
  • bon nombre moins de graisse
  • aucun cholesterol
  • de nombreux fibres
  • des hydrates de carbone
  • des antioxydants
  • et des vitamines

Naturellement, il faut manger une plus grande quantite de brocoli que de steak Afin de arriver a 100 calories (quantite pleinement raisonnable neanmoins). Neanmoins, c’est precisement pour ce motif que le brocoli est preferable!

Aujourd’hui nous souffrons de maladies d’exces telles que:

  • surpoids,
  • diabetes,
  • maladies cardiovasculaires,
  • cancers,
  • osteoporose,
  • etc.,

car nous mangeons trop! Trop de graisses, trop de proteines animales et trop de bijoux raffines.

Ca evoque, la comparaison est quelque peu simpliste je vous l’accorde. En pas de cas ne devrions-nous manger que du brocoli, ou que du steak.

Voila donc le commentaire d’une naturopathe diplomee

« C’est n’importe quoi … On ne va gui?re comparer en valeur de calories … De surcroit, les proteines de votre brocoli ne semblent pas completes, ainsi, c’est bien connu que le steak apporte bcp plus Afin de la survie humaine que votre que le brocoli peut apporter: fer hemique plus absorbe, carnitine, creatine, B12… La moderation et la specialite en viande seront importants , ainsi, manger des carottes pour un equilibre acido-basique … Neanmoins, serieux lachons nos fausses publicites completement ridules comme celle si ! »

Apri?s celle-ci ecrit i§a aussi:

« encore, il est connu que de nombreuses vegetariens deviennent en sarcopenie (manque de muscles) via manque de proteine, carences de zinc, fer et de carnitine, car la peau s’epuise d’une fabriquer lui meme. »

J’aimerais repondre a ce commentaire ici, etant donne qu’il m’arrive regulierement de parler a des gens qui ont ete effrayes via des therapeutes ou professionnels une sante qui n’ont aucune option de votre dont ils parlent en nutrition vegetale.

Comme c’est le cas pour cette personne, on voit juste quelqu’un qui:

  • n’a jamais lu de litterature scientifique independante;
  • qui se fie aux vieilles theories que l’on continue de propager de generation en generation;
  • et qui suit des gurus mediatises sans se poser de questions sur la provenance et/ou veracite de leurs theories.

Sincerement, je ne pensais jamais qu’aujourd’hui quelqu’un oserait bien parler de vegetarisme et sarcopenie (perte de masse musculaire) dans la meme phrase!

Ca pourrait etre aussi drole si votre n’etait jamais effrayant pour le public.

Donc, ma reponse a votre commentaire

Le steak developpe:

  • des maladies cardiovasculaires
  • le diabete
  • l’obesite
  • l’osteoporose
  • nos cancers
  • etc.

Il est donc bien plus votre probleme qu’un agent de survie aujourd’hui.

Mais ne nous arretons pas la. Et decortiquons quelques-uns des elements cites:

Notre Fer

Le fer hemique reste Effectivement plus absorbe, mais Il semble oxydant et dangereux pour la sante de nos arteres. Il favorise la formation de plaques et donc de maladies cardiovasculaires.

Et puis, Afin de la majorite une population le probleme est l’exces de fer, et non pas la carence. Meme en cas de carence (anemie), l’apport de fer hemique (donc de viande) ne resout pas le souci! (source: dans le post).

Cela evoque, on voit plus de fer dans une alimentation vegetale qu’une alimentation omnivore. Et en plus nos sources seront alcalinisantes, ce qui permet justement d’assimiler exactement ce dont nous avons besoin, ni plus, ni moins.